Anticipez vos besoins de compétences avant les périodes de grands travaux

A l’approche du palissage, de la moisson ou des vendanges, peut se poser la question d’embaucher un salarié pour faire face au surcroît d’activité. Et si, pour vous éviter les recherches et les démarches administratives, vous faisiez appel à emploiagriviti51 ?

Etre dans le timing pour le palissage

La végétation peut vous surprendre par sa rapidité à se développer et la nécessité de palisser se fait pressante tant pour contenir la vigne que pour le passage des enjambeurs lors des traitements.

Pour permettre un palissage efficace en temps et en heure, vous pouvez faire appel à EMPLOIAGRIVITI51 comme en témoigne Christophe Lefèvre, viticulteur à Ecueil : “L’an passé, j’ai dû faire remplacer mon salarié qui avait eu un accident de la vie. C’était pour la période de la taille et du palissage. J’ai été content de la réactivité d’EMPLOIAGRIVITI51, car j’ai appelé le vendredi soir et un ouvrier était présent le lundi matin !” (136 € par jour pour un ouvrier viticole exécutant (base de 7 heures de travail par jour, hors dimanches et jours fériés).

Simplicité pour l’exploitant

Lors de la moisson, l’agriculteur n’a pas toujours un jeune de la famille ou du village sur qui compter pour pallier l’accroissement de travail. La solution du Groupement d’Employeurs permet de s’assurer le recrutement « clés en main » et « à la carte » d’un salarié, selon le profil demandé : expérience, travaux à réaliser et donc compétences adéquates…

Charles Degodet, agriculteur à Savigny-sur-Ardres, fait appel depuis plusieurs années au Groupement d’Employeurs lors de la moisson : « J’ai la chance d’avoir des personnes du groupement d’employeurs qui reviennent d’une année sur l’autre, quand c’est possible. » explique-t-il « on me trouve toujours quelqu’un de compétent, avec de l’expérience. Le groupement sait parfaitement sélectionner les salariés qu’il envoie. Si je devais embaucher seul, je ne sais pas combien de candidats je devrais recevoir. » Pour Charles Degodet, pas de doute, embaucher avec le Groupement d’Employeurs c’est simple : « Le plus grand travail est de signer le contrat de mise à disposition et de donner les heures réalisées par les salariés chaque mois. » Pour les travaux saisonniers de moisson, il faut compter entre 145 € par jour pour un ouvrier agricole qualifié et 167 € par jour pour un ouvrier très qualifié (base de 7 heures de travail par jour, hors dimanches et jours fériés).

Le casse-tête de la recherche de vendangeurs

Tous les ans, les vendanges sont une période “tendue” en matière de recrutement de vendangeurs et de porteurs. Recruter par soi-même peut devenir un casse-tête à la fois pour trouver la main d’œuvre et gérer l’administratif lié à l’embauche.

Pour rester sur leur cœur de métier, les viticulteurs peuvent aussi compter sur EMPLOIAGRIVITI51 en anticipant leur demande auprès de l’équipe… et partir ainsi sereins en vacances cet été ! Il faut compter 136 € par jour pour un ouvrier viticole exécutant (base de 7 heures de travail par jour, hors dimanches et jours fériés).

CONTACTEZ-NOUS POUR ANTICIPER VOS BESOINS DE COMPÉTENCES !